Transaction sécurisée en cours

Veuillez patienter

Chargement

Les cookies vous permettent de bénéficier de nombreuses fonctionnalités afin d'améliorer votre expérience sur le site MaForêt. En utilisant ce site, vous acceptez de recevoir des cookies conformément à notre politique sur les cookies. Fermer

  0 805 69 38 37 (Gratuit)   Aide
  • Guide d'utilisation
  • Nos dossiers
  • A propos de MaForêt
  • Accueil
  • AccueilAccueil Accueil Accueil

    Le chêne rouge d’Amérique

    Le chêne rouge est un grand arbre qui mesure à taille adulte entre 25 et 35 mètres. Si sa croissance est rapide, sa longévité est faible, entre 150 et 200 ans. 


    Caractères diagnostiques

    Le tronc légèrement flexueux et souvent fourchu est recouvert d’une écorce restant lisse et grise, légèrement fendillée à la base, et porte un houppier très développé.
    Les grandes feuilles alternes, à 7-9 lobes terminés par 1-3 pointes à sinus obliques et peu profonds, revêtent à l’automne la couleur éponyme. Ce sont elles qui permettent de le différencier de son cousin le chêne écarlate, dont les feuilles sont brillantes sur les deux faces. Il s’identifie également par la cupule aplatie en « béret basque » de ses glands. Ses derniers mûrissent pendant deux ans avant d’arriver à maturité, il est donc possible de voir en même temps des petites fleurs fermées sur les nouvelles pousses et des fruits sur la tige de l’année précédente. 

     

    Distribution géographique

    Comme son nom l’indique, le chêne rouge est originaire des États-Unis, pays des PeauxRouges ! Introduit en France au XIXe siècle comme essence de parcs, principalement dans le Nord-Est et le Sud-Ouest, il est très utilisé en reboisement depuis la fin du XIXe siècle car il grandit plus vite et semble plus résistant que les chênes européens. Notre rustique ami américain se plaît jusqu’à 800 m, de l’étage collinéen à l’étage montagnard inférieur, dans des sols profonds et en compagnie d’autres feuillus. D’après l’IFN, l’essence couvre aujourd’hui en France une surface estimée à 32 000 ha par l’IFN, dont 2/3 en forêt privée.

     

     

    Usages, propriétés

    Le bois de chêne rouge se fend, se courbe et se travaille bien, mais il est non durable en utilisation extérieure. Ces caractéristiques le destinent à l’ébénisterie, la parqueterie et à la menuiserie. On l’apprécie pour la rareté de ses nœuds et son fil plus droit que beaucoup de nos chênes indigènes du fait de sa croissance. Si vous le trouvez élégant, ne le plantez cependant pas trop près de votre maison car ses racines sont très puissantes. Son vrai défaut ? Les cervidés l’apprécient aussi !


    Emmanuelle Degoy

    Forêts de France
    Dossier rédigé par Forêts de France